Traitement des problèmes d’humidité dans le bâti ancien

L’eau est la principale cause des désordres dans le bâti ancien et en particulier dans celui en pisé. Les vieux bâtiments doivent respecter un équilibre fragile dans la gestion de leur humidité car les matières qui les composent sont micro-poreuse, l’eau circule donc à l’intérieur et c’est normal. Perturber le cheminement naturel de l’humidité ne l’est en revanche pas. C’est ce qui s’est produit à partir des années 50 avec l’apparition des ciments dont l’utilisation sur nos vieilles bâtisses à complètement boulversé cet équilibre fragile. Dans le cas des maisons en terre crue les conséquences sont bien plus graves car la terre est un matériau dit  « réversible » qui change de consistance en présence d’eau, ses qualités structurelles en sont donc gravement modifiées.

Les opérations courantes pour retrouver l’équilibre hygrométrique consistent souvent en la purge des matériaux étanches ( enduits, dalles ciments, bitume en pied de mur ) et le remplacement par des matériaux ouverts à la vapeur d’eau ( enduit et dalle de chaux, pierre concassé ou pavés sur lit de sable au sol ).

Dans les cas ou l’humidité aurait fait trop de dégâts il faudra effectuer des opérations de traitement de pathologie du gros oeuvre.