Joints de pierres à la chaux

Mur pierre sablé

Voici un mur intérieur en pierre qui à été sablé avec soin par mon client ( un brin bricoleur ). Néanmoins, réaliser les joints lui-même lui paraissait trop fastidieux. Qu’importe ! Je suis là pour ça ! C’est donc l’air serein, avec maintenant quelques rejointoiements à mon actif que je suis intervenu sur ce mur.

Joints à la chaux aérienne

J’en ai profité pour peaufiner ma technique : utiliser une chaux aérienne ( CL90 ) en intérieur pour laisser transparaitre la teinte du sable. Utiliser un sable 0-2 repassé au tamis ( je n’ai pas regretté du tout, un bonheur à appliquer, et une surface de joint totalement uniforme ). Faire le mortier de bonne consistance, avoir une gestion très précise de l’eau pour avoir un mortier suffisamment souple mais qui ne tache pas au contact de la pierre. L’application s’est faite à la langue de chat et avec un petit talochon à la place de la grosse taloche pour gaver les joints. Après un certain temps de séchage, on brosse les joints, ni trop secs, ni trop humide.

Et voilà le travail ! ( Le mortier fini de sécher par endroits et oui, il fait presque nuit, merci l’halogène ) Joints à la chaux sur mur en pierre

 

Mur en pierre rejointoyé à la chaux

Rejointoiement à la chaux d'un mur en pierre Joints à la chaux sur mur en pierre

Chantier réalisé à Theizé, dans le Rhône, région Rhône-Aples.

 

Rejointoiement d’un mur en galet à Miribel

Mur galets

Nouvelle mission pour Mr le maçon du bâti ancien, redonner un coup de jeune à ce soubassement en galet en lui pratiquant un rejointoiement. L’intérêt d’un telle opération n’est pas simplement esthétique, car une telle érosion des joints peut entrainer un déchaussement des pierre et donc un mouvement de la maçonnerie irréversible. Les phénomène de « murs bombés » sont souvent du à une dégradation du mortier de hourdage, il est donc important d’entretenir les joints des ses murs en pierres avant que ces phénomènes n’apparaissent.

Mur galets

Points de soucis de ce genre ici, le client à fait appel à moi au bon moment, l’opération ne nécessitera qu’un jour de chantier, alors qu’un soubassement de mur à refaire aurait pu prendre 5 fois plus de temps.

Pour le rejointoiement d’un mur en galets les opérations sont donc les suivantes :

– brossage des joints pour enlever les parties pulvérulente et les matières organiques ( mousses la plupart du temps )
– nettoyage des joints au jet d’eau
– garnissage des joints

Mur galet

L’opération demande tout de même un peu de technique, notamment dans le geste à la truelle pour gaver correctement le joint sans mettre une heure par galet et sans en mettre partout s’il vous plait.
– serrage du mortier à la langue de chat

– brossage des galet et des joints

– nettoyage doux au jet d’eau

Il est important de travailler à l’ombre et d’avoir bien humidifié le mur pour avoir le temps de travailler le mortier. Ici j’ai utilisé un mortier de chaux hydraulique NHL2 ( marque Bohem, petit chaufournier d’Alsace ) que j’ai fait assez gras pour avoir une bonne adhérence sur le galet : 1 vol de chaux, pour 2 vol de sable 0/4 ( au lieu de 2,5 à 3 vol de sable ).

Joints galets

Voilà un soubassement en galet qui à encore de beau jours devant lui.

Soubassement galet joints chaux

Une vue d’ensemble du mur.

Mur galet MiribelSoubassement galet joints chaux

Chantier réalisé dans le centre ville de Miribel, dans l’Ain, en Rhône-Alpes.