Mur de Liergues, suite et fin

Ça y est, après 2 mois et demis de travaux, tantôt sous la pluie, la grêle, les pieds dans la boue le chantier est arrivé à son terme. Si vous n’avez pas suivis le début des travaux commencez par ici. Voici donc quelques photos des dernières étapes de restauration de ce mur en pierre.

Mur en pierre dorée

Progression de la maçonnerie de pierre sur un seul parement, et scellement des couvertines en pierre.

parements mur en pierre

Vue des deux parements qui se désolidarisent, la solution : écrouler le parement bombé et le rebâtir en soignant l’appareillage, le tout avec un mortier de chaux hydraulique tout neuf.

rejointoiement mur en pierre

Voici le décroutage et rejointoiement de la deuxième face du mur.

mur joints creusés

Mon amis Carlos est venu me prêter main forte dans les derniers jours, sa présence m’a bien soulagé. Si vous cherchez un bon maçon du bâti ancien dans la région de Grenoble vous pouvez faire appel à lui -> Carlos Salazar à Fontaine (38)

hourdage des pierres

Hourdage des pierres au mortier de chaux, ici pour une arase accueillant les couvertines.

joints à la chaux

Joints à la chaux

Mur en pierre dorée

Vue d’ensemble de l’ouvrage qui mesure 17 mètres de long.

Allez je vous fais un avant – après pour voir la différence :

Avant

Mur en pierre écroulé

Après

Mur en pierre dorée

Avant

Restauration mur en pierre joints chaux mur en pierre joint ciment

Après

mur rejointoyé

Parement du mur en pierre rejointoyé à la chaux.

Mur en pierre dorée

Intégration du mur restauré dans l’existant, le muret du bar et l’escalier étant réalisé par le client. Retrouvez toutes les étapes de ce chantier dans la rubrique maçonnerie de pierres.

Chantier réalisé à Liergues, près de Lyon, dans le Rhône.

 

Rejointoiement à la chaux d’un muret intérieur

mur en pierre déjointé

Voici donc un petit muret en partie construit par mon client, il s’est plutôt bien débrouillé, les différences entre la partie existante et la partie rebâtie se distinguent à peine. Ainsi donc pour que ce mur soit parfait il restait à le rejointoyer.

joints chaux mur en pierre

Joints chaux brossés

Toutes les chaux n’ont pas la même teinte, est utilisé ici une NHL 3,5 de chez Lafarge, qui n’est pas ma préféré. Les chaux hydrauliques sont plus ternes que les chaux aériennes qui, elles préservent la teinte du sable. Celle de Lafarge à une teinte grise, proche du ciment à l’application, et blanchis au séchage. Je ne la recommande pas forcément pour les joints en intérieur, une chaux aérienne comme la St Hilaire ( type CL 90, produite a 30km de chez moi ) offre un résultat plus harmonieux en laissant transparaitre la teinte du sable.

Joints chaux brossés

Rejointoiement d’un mur en pierre

joints au ciment

Sur mon chantier de Liergues ( commune du Rhône, au nord ouest de Lyon ), j’avais tout un pan de mur à décrouter puis rejointoyer. Sur la photo ci-dessus, on voit les pierres recouvertes par un joint ciment. Par chance les maçons de l’époque n’avaient pas bourré le mortier jusqu’au fond des joints, le ciment était donc facile à enlever sur la partie supérieure du mur. Pour le bas par contre ce fut bien plus fastidieux.

Voici donc l’aspect du mur, une fois les joints en ciment dégagés.

joints décrouté

Et après remplissage des joints avec un mortier de chaux.

Joints à la chaux

La suite et fin dans le prochain article ou vous verrez le mur fini.