La purge des enduits ciments

Piquage soubassement mur en pierre

Ils sont la plaie du bâti ancien. Depuis les années 50 et le boom de la construction en béton, la production de ciment a écrasé celle de la chaux, devenue désuète pour la plupart. Le ciment, quand il est utilisé en enduit, a pourtant comme gros inconvénient de bloquer l’humidité dans les murs anciens. Celui-ci est pas, ou peu capillaire, quand le reste des matériaux d’une maison ancienne le sont. Une maison ancienne, capillaire, construite sur un sol lui même librement ouvert à la circulation d’eau liquide verra nécessairement des transits d’humidité se faire entre le sol et la base des murs. C’est inéluctable.

Pendant des décennies nous avons appliqué un mauvais diagnostic à ces dégradations du pied de mur, en pensant que l’agression venait entièrement de l’extérieur. Nous avons enduit nos mur avec les matériaux les plus dur et les plus étanche en pensant que cela était la meilleure solution pour les protéger. C’était sans prendre en compte le phénomène de remontée capillaire, évoqué plus haut. L’eau transitant dans le sol, et circulant sur la base des murs ne trouve plus d’échappatoire autre que remonter toujours plus haut dans les murs.

C’est un phénomène semblable à la poussée d’Archimède, qui s’amplifie à mesure que l’on bloque l’humidité du sol sous des revêtements non hygroscopiques comme les dalles bétons ou le bitume, à proximité des murs. Il apparait urgent de libérer nos maisons ancienne de tous ces revêtements qui les étouffes, et cause en réalité beaucoup plus de tords que de bienfaits.

La première étape est donc la purge de ces revêtements. Attention, dans le cas d’une maison en pisé présentant un risque de dégradation par pathologie humide, un diagnostic et des sondages sont indispensables pour ne pas risquer l’effondrement.

Mur pisé enterré Pisé humide

Pour le bâti en pierre, le risque est moindre. L’opération la plus rentable pour l’assèchement d’un mur victime des remontées capillaires est la purge des enduits ciments extérieurs sur une hauteur de 1 mètre. Dans l’idéal il faut toujours traiter un problème d’humidité à la source. Il arrive que cette opération ne suffise pas et qu’il faille canaliser une eau de ruissellement ou corriger un rejaillissement ponctuel.

Purger un enduit ciment sur la base du mur, c’est donner une échappatoire vers l’extérieur à l’eau bloquée dans le mur. Cette opération ne se substitue néanmoins pas à une analyse plus poussée de l’origine du désordre.