Enduit chaux chanvre dans une maison en pisé

Enduit chaux chanvre

Nos vieilles bâtisses en pisé sont de plus en plus reconnues pour leurs exceptionnelles capacités à réguler la température et l’humidité à l’intérieur des pièces a vivre. Mais il est vrai que la terre n’est pas le meilleur des isolants. Pour conserver toutes les propriétés de ces murs massif, tout en réduisant l’impression de froid il existe un bon compromis : l’enduit correcteur thermique. On ne parle pas d’enduit isolant, car ici l’épaisseur n’est pas suffisante pour isoler totalement une pièce. Néanmoins en isolation, ce sont les premiers centimètres les plus efficaces et un enduit de 4 – 5 cm de faible conductivité thermique suffit à couper le rayonnement froid que peu avoir un mur en terre, sans fermer le support et couper les échanges d’humidité.

Ici le vieil enduit plâtre qui recouvrait la pièce.

Enduit plâtre sur mur en pisé

Le mur dégagé.

mur en pisé mis a nu

Voilà pour la partie scientifique, pour ce qui est du concret il à été choisi de réaliser un enduit chaux chanvre, qui se prête aussi bien au support terre que sur des murs en pierres. Pour cela il nous faut du chanvre, de la chaux aérienne, un agrégat pouzzolanique ( ici du sable de ponce ) pour activer la carbonatation à coeur. On utilise une chaux aérienne, ou bien une chaux formulée pour le chanvre, plutôt que les classiques chaux hydrauliques, car celles-ci fond leur prise à l’eau, qui, elle, est absorbé par le végétal, ce qui « grille » la prise.
Au niveau matériel il nous faut une grosse bétonnière ou un malaxeur à chanvre. Ici la « grosse berta » nous à servi à faire la préparation.

Malaxeur à chanvre

La particularité de la chaux aérienne : celle ci ne fait sa prise qu’a l’air, on peut en conséquent laisser reposer une chaux aérienne hydratée ou un mélange chaux chanvre à l’abris de l’air, comme dans une cuve par exemple avec quelques centimètres d’eau. Pour cet enduit les deux essais on été effectués, laissé reposer la chaux, seule dans l’eau, et laisser reposer le mélange chaux – chanvre. Pourquoi donc « laisser reposer » comme je dis ? La chaux aérienne en poudre lorsqu’elle est hydratée un certain temps est plus plastique, colle mieux, elle prend des propriétés de la chaux aérienne en pâte, sans pour autant l’égaler. La différence entre un mélange chaux – chanvre qui vient de sortir du malaxeur et un mélange qui à reposé 24h est saisissante.

Cuve de repos du mélange chaux chanvre

Il est donc utile de malaxer le mélange la veille avant de le projeter contre le mur, pour cela il faut des cuves ou bien de nombreuses poubelles. Nous disposions d’une cuve de 300L et de 3 poubelles de 80L pour 20m2 d’enduit. Il faut donc 2 fournées pour réaliser 4-5cm d’enduit sur une surface de 20m2.

La partie la plus technique reste l’application, comme pour la plupart des enduits, ils existent de nombreuses possibilités d’application : projeté à la truelle ou au sablon, appliqué au platoir ou à la taloche bois. Pour ma part je recommande le « dressage à l’italienne » c’est à dire l’application à la taloche en écrasant le mortier de bas en haut. La projection à la main, en plus d’être laborieuse pour un non initié éclabousse l’opérateur, le mélange étant riche en chaux il est très agressif pour la peau comme vous pouvez le constater, ce qui demande de se protéger mains et avant bras.

Il peut y avoir des retouches préalable à effectuer avant l’application de l’enduit, ici quelques trous à reboucher et une fissure dans un angle de mur. L’enduit de bouchage peut se composer de terre à pisé adjuvanté avec une part de chaux et quelques fibres.

fissure sur mur en pisé

fissure colmatée sur mur en pisé
L’application se fait en 2 couche précedées d’un gobetis pour avoir l’accroche suffisante. L’application du gobetis se fait avec le geste du jeté truelle, ou bien à la tyrolienne pour les moins expérimentés.

gobetis à la chaux sur mur en pisé gobetis à la chaux

La première couche de chaux – chanvre, le corps d’enduit, qui dresse la surface et corrige des différences de planéité du mur.

corps d'enduit chaux chanvre sur mur en pisé

corps d'enduit chaux chanvre sur mur en pisé

Dressage de l’enduit de finition, l’application se fait à la taloche ce qui permet de poser l’enduit et de dresser en une seule étape.

couche de finition chaux chanvre sur mur en pisé

Afin d’avoir un aspect fini convenable, on passe un coup de lisseuse sur l’enduit, afin de bien faire renter les brins de chanvre dans l’enduit.

aspect enduit chaux chanvre

Il est possible de terminer avec une couche de chenevotte fine afin d’avoir un rendu plus travaillé, mais cela nécessite une étape supplémentaire. Si le rendu de l’enduit végétal ne vous convient pas, il est également possible d’appliquer un badigeon ce qui aura pour effet de rendre la surface homogène et de dissimuler les brins de chenevotte.

Enduit de finition chaux chanvre sur mur en pisé
Chantier réalisé à La Verpillière, dans l’Isère (38), Rhône-Alpes

 

One thought on “Enduit chaux chanvre dans une maison en pisé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *